Objectif de la VZPM

La VZPM - Association pour la certification de personnes en management - a été fondée en 1996 et a pour objectif d'organiser et d'effectuer des certifications de personnes en management respectivement d'organisations ou de parties d'organisations. Elle suit les développements dans le domaine du management afin de les intégrer dans les profils d'exigences des certifications. Il procède également à des évaluations de compétences sous une forme autre que la certification. Elle utilise essentiellement des experts professionnels comme assesseurs pour vérifier les compétences.

Indépendance et impartialité

En tant qu'entité juridique indépendante et organisme de certification agréé, la VZPM s'engage à respecter l'indépendance et l'impartialité. En particulier, la VZPM ne propose pas de services préparatoires et ne dispense pas de formation. Toutefois, les personnes intéressées et les clients de la VZPM reçoivent des informations générales et des conseils sur les processus de certification et les documents pertinents. La VZPM analyse périodiquement les risques potentiels qui pourraient compromettre son indépendance et son impartialité.

 

Validation et accréditation

Après une validation initiale, la VZPM est revalidée comme organisme de certification par l'IPMA® tous les trois ans. Les validations sont effectuées par deux validateurs de deux pays différents. Les non-conformités identifiées doivent être corrigées dans un délai déterminé. Les recommandations des validateurs sont également mises en œuvre, si elles sont appropriées et raisonnables. Si les conditions sont remplies, le certificat de validation est prolongé.

L'accréditation par le Service d'accréditation Suisse (SAS) reconnaît formellement la compétence de la VZPM pour effectuer certains vérifications ou évaluations de conformité conformément aux exigences applicables au niveau international. En tant qu'organisme de certification, la VZPM est évaluée par le SAS à intervalles réguliers. Les normes ISO/IEC 17024 pour les organismes qui certifient des personnes et ISO/IEC 17021 pour les organismes qui auditent et certifient des systèmes de management en constituent la base. Comme dans le cas de la validation, les non-conformités identifiées doivent être corrigées dans un délai déterminé. En outre, le SAS fait des recommandations qui peuvent être mises en œuvre. Si les conditions sont remplies, le certificat d'accréditation est renouvelé.